Le Conseil du Corps Scientifique

Le Conseil du Corps Scientifique (CCS) est l’organe institutionnel de concertation et de représentation du personnel scientifique de l’Université de Liège. Il représente le personnel scientifique auprès des autorités de l’institution et organise les réflexions qui concernent la carrière scientifique. En 2015, le CCS a succédé au Conseil Universitaire du Personnel Scientifique (CUPS) qui existait depuis 1968.

Le personnel scientifique au sein de l’Université

Le corps scientifique est composé de l’ensemble du personnel scientifique et des chercheurs financés par l’allocation de fonctionnement (État), par des conventions de recherche (Patrimoine) ou par des fondations scientifiques reconnues par l’Institution. De nombreux collaborateurs des services d’appui à la recherche et à l’enseignement font également partie du personnel scientifique.

20150704 - Personnel ULg ETP

En 2014, le personnel scientifique rémunéré représente 2.300 personnes ou 52% des employés de l’Université de Liège (en équivalent temps-plein), ce y-compris les chercheurs rémunérés par les fondations scientifiques.

En 2015, le corps scientifique regroupe plus de 4.000 personnes à l’Université de Liège. Elles y effectuent des recherches, des encadrements et des tâches administratives. Les collaborateurs non-rémunérés représentent près d’un tiers de ces personnes.

20150528-repartition_personnel

Le corps scientifique se réunit au moins annuellement au cours d’une assemblée générale organisée par le Conseil du Corps Scientifique.

Composition et règlement du Conseil du Corps Scientifique

Le Conseil du Corps Scientifique représente la diversité des statuts et de l’appartenance du personnel scientifique. Chaque faculté et chaque unité de recherche interfacultaire envoie des représentants dans le CCS. En outre, les représentants du personnel scientifique au Conseil d’administration de l’Université sont membre de droit du CCS.

Officiellement reconnu par les autorités universitaires, le règlement du CCS est approuvé par le Conseil d’administration de l’Université. Vous pouvez découvrir la composition actualisée et le règlement du CCS sur la page dédiée.

Informer, représenter et proposer

Le contexte universitaire est particulièrement complexe et dynamique. Être informé et informer de ces changements est notre première préoccupation. La structure du CCS permet un échange d’informations et un processus de veille continus, qui passe par les différents représentants du personnel scientifique dans les organes de l’université.

Parallèlement, le CCS représente le personnel scientifique auprès des autorités et organise la représentation dans les commissions institutionnelles et dans plusieurs groupes de travail. Il veille en particulier à ce que les intérêts des chercheurs et de la recherche soient représentés et défendus dans les domaines qui nous intéressent directement ou indirectement.

Enfin, le CCS s’est organisé pour être une force de proposition au sein de l’Université. Il s’appuie sur sa connaissance des atouts, des faiblesses et des enjeux de la recherche scientifique pour analyser l’évolution du métier de chercheur et proposer des améliorations structurelles, d’initiative ou à la demande des autorités.