« Who cares for those who cared? An Intersectional Ethnography of Global Social Protection Arrangements » – Maria VIVAS-ROMERO

Le mardi 26 septembre prochain, Maria Vivas-Romero défendra publiquement et en anglais sa thèse à la Salle des Professeurs, place du 20 août à Liège, à 10h.

 

« Qui s’intéresse à ceux qui ont pris soins des autres? Une ethnographie intersectionnelle des arrangements de protection sociale globale »

Comment les migrantes travailleuses domestiques accèdent-elles à la protection sociale ? Quels répertoires de pratiques utilisent-elles ? Comment leur genre, race, classe et position générationnelle affectent cet accès ? Cette thèse se confronte à ces questions et se focalise sur le cas des migrantes travailleuses domestiques Colombiennes et Péruviennes dans la ville de Bruxelles. Elles occupent une position paradoxale puisqu’elles contribuent productivement et reproductivement au développement de leur pays d’accueil et d’origine mais souffrent d’un manque de protection sociale formelle et informelle, tant d’un côté que de l’autre. Cette thèse cartographie, à travers une ethnographie multi-située, les répertoires de pratiques qu’elles utilisent pour planifier leur accès à la protection sociale dans des domaines tels que : 1) les allocations pour personnes âgées et les pensions ; 2) les allocations pour personnes handicapées ; 3) la santé et la famille ; 4) les politiques d’activation sociale ; 5) les allocations de chômage, 6) le logement et l’éducation, 7) les réseaux d’entraide familiale. Consécutivement, cette thèse théorise ces pratiques comme composant des arrangements globaux de protection sociale qui sont simultanément constitués de relations interpersonnelles transnationales et de systèmes publics formels. L’approche translocationnelle (Anthias, 2016) permet d’analyser comment leurs positionnements intersectionnel et transnational affectent simultanément l’efficacité de tels arrangements.

 

http://www.fass.ulg.ac.be/cms/c_3449415/fr/defense-de-these-de-maria-vivas-romero

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Share on LinkedIn