Ce projet de recherche postodoctoral est financé par le Fond de Recherche Scientifique (FRS-FNRS). Il vise à comprendre l’impact de la participation politique des émigrés dans la société d’origine. Ce travail de recherche comprend la collecte de donnés auprès d’émigrés, de représentants de partis politiques et d’associations de migrants d’élus et de fonctionnaires en Europe (Belgique, Italie) et en Amérique Latin (Mexique, Bolivie)

Les questions principales auxquelles se projet tente de répondre sont:

-Pourquoi les pays d’origine donnent-ils le droit de vote à leurs citoyens vivant à l’étranger?

-Quelles sont les conséquences de cette pratique sur les relations entre les diaspora et le pays d’origine?

-Comment réagissent les états de résidence à l’investissement politique croissant des immgirés dans le pays d’origine.

Les résultats préliminaires de ce projet on déjà été publié dans les revues Global Networks (2011) et International Migration (2011). Lien vers les publications ICI.

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Share on LinkedIn