Après la mort, il est possible de rester utile aux autres.

Donner son corps à la science, c’est aider les étudiants à devenir les médecins de demain.