Voir : http://labos.ulg.ac.be/etho/primatologie-ecologie-tropicale/

Le Groupe de Recherche en Primatologie (Primate Research Group, PRG) s’intéresse principalement à des questions d’éco-éthologie et de socio-écologie des primates en milieu naturel. Tout d’abord principalement concentrées sur les mécanismes d’exploitation des habitats (écologie alimentaire, prédation des nids d’oiseaux, dispersion des graines, évolution des domaines vitaux), les recherches du PRG consacrent maintenant une importance croissante à l’étude du comportement des populations de primates au sein d’environnements perturbés, voire totalement anthropisés.

Les modifications des environnements, souvent liées plus ou moins directement à une pression anthropique, menacent dans bien des cas la survie des espèces végétales et animales et notamment celle des primates non-humains.  Si certaines espèces font montre d’une certaine flexibilité, d’autres sont moins adaptables et donc plus fragiles. L’évaluation systématique de l’adaptabilité ou de la fragilité des espèces face aux modifications de leur environnement est indispensable à la mise en place de mesures de protection et de conservation adaptées.

Historiquement, les recherches du PRG ont porté sur de nombreuses espèces, aussi bien de « grands singes » (apes and lesser-apes): gorilles, chimpanzés, bonobos, gibbons, que de « singes » (monkeys) : babouins, macaques, colobes, mangabeys, hurleurs, capucins, tamarins,… L’intérêt pour les espèces en milieu naturel peut également impliquer des moments de recherche en captivité, ce que nous entreprenons via des collaborations avec des zoos partenaires (notamment Cologne, Strasbourg, Nantes, Rennes…).

Aujourd’hui, les activités de recherche du Primatology Research Group se déclinent en quatre axes principaux sur le thème des « Primates à l’ère de l’Anthropocène » : 1) Ecologie comportementale des primates en milieu naturel ; 2) Impact des pressions anthropiques, fragmentation de l’habitat et réponses physiologiques ; 3) Gestion du conflit homme-primate et surveillance sanitaire ; 4) Conservation et rôle écologique des communautés de primates dans les écosystèmes forestiers.

Le groupe rassemble, de façon permanente ou temporaire, les membres de l’équipe de primatologie de l’ULiège, unité de Biologie du Comportement, et les collaborateurs extérieurs, membres de l’ULiège (ex : Faculté de Médecine Vétérinaire, Gembloux Agro-Bio Tech) ou d’autres institutions (ULB, UCL, IRScNB, UAntwerp, …). Nous développons nos projets grâce à des collaborations établies de longue date avec des institutions internationales telles qu’en Thaïlande (KMUTT), en Indonésie (UNUD), au Brésil (UNESP), au Cameroun (ERAIFT) et en Algérie (Université de Bejaïa). Les différents projets utilisent des méthodologies spécifiques aux problématiques envisagées et font appel aux compétences d’autres disciplines complémentaires aux méthodes strictement éco-éthologiques (notamment botanique, sciences vétérinaires, parasitologie, ….).

RESPONSABLES DU PRIMATOLOGY RESEARCH GROUP, PRG

Brotcorne, Fany

Email: eb.eg1638091965eilu@1638091965enroc1638091965torbf1638091965

ECO-ETHOLOGIE EN MILIEU NATUREL

 

IMPACTS DES PRESSIONS ANTHROPIQUES & FRAGMENTATION DE L’HABITAT

 

CONFLIT HOMME-PRIMATE, GESTION DES POPULATIONS ET SURVEILLANCE SANITAIRE EN MILIEUX ANTHROPISES

 

CONSERVATION, ECOLOGIE ET ROLE DES COMMUNAUTES DE PRIMATES DANS LES ECOSYSTEMES FORESTIERS

 

ALUMNI

  • Savini, Tommaso, PhD
  • Devos, Céline, PhD
  • Culot, Laurence, PhD
  • Albert, Aurélie, PhD
  • Serckx, Adeline, PhD
  • Granier, Nicolas, PhD
  • Hakizimana, Dismas, PhD
  • Sarah Martin, PhD
  • Trollet, Franck, PhD
  • Delooz, Sophie
  • Broens, Damien
  • Cloutier, Fanny
  • Petronio, Marie