1. Premiers travaux.

L’étude du comportement et de la dynamique des populations du Tétras lyre, dans les Hautes-Fagnes, a débuté dès 1966, sous la direction du professeur J. C. Ruwet.  Depuis les premières reconnaissances sur le terrain jusqu’à aujourd’hui, il s’est écoulé plus de cinquante années durant lesquelles de nombreuses recherches et publications ont vu le jour.

Quelques travaux expérimentaux seront réalisés entre 1971 et 1976, durant la période où les tétras sont encore nombreux :

En plus de ces quelques recherches ponctuelles,  chaque année, entre avril et juin et durant près de 30 ans, les coqs vont être observés et étudiés sur leurs  arènes de parade.

2. Bilan de trente années d’étude des populations du Tétras lyre.

C’est en 1997  que  sera édité, avec l’aide de la Région Wallonne, un numéro spécial des Cahiers d’Éthologie consacré au Tétras lyre des Hautes-Fagnes de Belgique. On y fait le bilan de plus de trente années de recherches sur le comportement, les habitats et les populations de cet oiseau emblématique de la Réserve Naturelle.

Inventaire et évolution des arènes de parade

L’ensemble du rapport peut être téléchargé ici (pdf)

Cette publication de 150 pages  a été scindée en différents chapitres afin d’en faciliter l’accès: (pdf)

Ce volumineux rapport est accompagné de trois publications apportant des informations complémentaires:

Évolution des populations du tétras lyre en Europe

lien vers le fichier pdf

Influence du climat sur l’évolution de la population de tétras lyres dans le Hautes-Fagnes

Caractéristiques paysagères des arènes de parade des tétras lyres dans les Hautes-Fagnes

3. Colloque tétras lyre – septembre 2000

L’organisation de cette réunion qui a rassemblé plusieurs dizaines de spécialistes issus d’une dizaine de pays d’Europe septentrionale et centrale (Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, France, Grande-Bretagne, Italie, Pays-Bas, Pologne, République Tchèque, Suède) où l’espèce est encore représentée à des degrés divers.
L’expérience acquise dans les Hautes-Fagnes méritait d’être confrontée aux données recueillies par des chercheurs étrangers qui enregistrent également le déclin de l’espèce. Éthologie, génétique, habitats de reproduction et de nourrissage sont autant de thèmes d’étude essentiels à la mise en œuvre de mesures de gestion indispensables si on souhaite protéger l’habitat de l’espèce et, par-delà, soutenir les populations sauvages.

Ce sont ces thèmes qui sont développés dans le cadre de ce fascicule qui rassemble l’ensemble des communications présentées lors du colloque de septembre 2000.

Liste des communications du colloque

4.  Renforcements de la population

Les premiers résultats sont analysés et présentés dans le travail suivant: