NDACC_Logo_C10

Surveillance de l’atmosphère terrestre

Au cours des 40 dernières années, le GIRPAS a enregistré à la station du Jungfraujoch plus de 60000 spectres solaires infrarouges à haute résolution, constituant ainsi une base de données observationnelles unique au monde.
L’analyse minutieuse de ces observations nous permet de déterminer l’abondance de plus d’une trentaine de constituants clés de l’atmosphère terrestre, impliqués dans la destruction de l’ozone stratosphérique, gaz à effet de serre majeurs, ou polluants atmosphériques participant à la dégradation de la qualité de l’air.
Nos séries temporelles de référence sont essentielles pour la détermination de tendance à long-terme affectant la composition et la circulation atmosphériques, ainsi que l’identification des facteurs responsables des changements observés.
Nos recherches sont essentiellement menées dans le cadre du réseau de surveillance NDACC (Network for the Detection of Atmospheric Composition Change).

Exploitation et validation de données satellites

Le GIRPAS a aussi été fortement impliqué dans des missions spatiales de surveillance de l’atmosphère terrestre. Il contribue actuellement à l’exploitation des données enregistrées par la mission ACE (Atmopsheric Chemistry Experiment) de l’Agence Spatiale Canadienne.
Le groupe participe en outre très régulièrement à la validation d’instruments en orbite (ACE, IASI, MIPAS, OMI, SCIAMACHY…).

livestock_20050101_level1

Modélisation atmosphérique

Le GIRPAS est actif en modélisation atmosphérique. Le groupe exploite notamment le modèle tridimensionnel de chimie et de transport (3D-CTM) GEOS-Chem en collaboration et avec le support du groupe du Pr D.J. Jacob à Harvard.

Ce modèle permet de réaliser des simulations atmosphériques globales utiles pour l’interprétation des données ou la représentation réaliste de l’état de l’atmosphère à des résolutions horizontales aussi fines que 0.25° x 0.3125° (latitude x longitude).

Développement instrumental et microélectronique

Le groupe s’investit également fortement dans des développements instrumentaux appliqués à la spectroscopie par Transformée de Fourier, avec pour objectif constant de maintenir l’équipement à l’état de l’art.
Les applications recouvrent la définition et la mise en œuvre de dispositifs permettant le contrôle distant des installations et équipements, l’amélioration de la chaîne d’acquisition du signal de l’interféromètre, mais aussi la construction de dispositifs microélectroniques indispensables pour atteindre les niveaux de performance et de fiabilité requis.