Intersections est un point de rencontre offrant la possibilité aux doctorants et jeunes chercheurs en philosophie et lettres et en sciences humaines et sociales de se rencontrer et de discuter de leurs travaux.

Créé en 2002 par des chercheurs de l’Université de Liège (également fondateurs de la revue MethIS – Méthodes et Interdisciplinarité en Sciences humaines), le groupe a été réactivé en 2015 par une nouvelle génération de doctorants manifestant un besoin commun de confronter leurs hypothèses et de partager leurs expériences de recherche. Passant d’Intersection à Intersections, ce lieu d’échange s’est ouvert aux autres universités (il rassemble actuellement des membres issus de l’Université de Liège, de l’Université de Namur, de l’Université du Luxembourg et de l’Université catholique de Louvain). Reprenant la précédente formule, qui avait fait ses preuves, les réunions mensuelles du groupe consistent en l’exposé par l’un des membres de ses recherches, suivi d’un débat collégial.

Ces discussions peuvent en outre déboucher sur diverses formes de collaborations, telles que l’organisation de journées d’étude ou des articles pluridisciplinaires.