“Transmedial Serialities / Sérialités transmedia” est la première journée d’étude organisée par Intersections, groupe de doctorants reformé en 2015. Elle s’est déroulée le 29 avril 2015 à l’Université de Liège et a bénéficié du soutien de Belspo dans le cadre des activités du PAI (Pôle d’Attraction Interuniversitaire) intitulé « Literature and Media Innovations ». Cet encadrement a permis une collaboration avec plusieurs centres de recherches, dont notamment ACME et le CIPA.

Le thème de la journée visait à trouver un point de rencontre entre plusieurs disciplines des sciences humaines (la communication multimédia, les langues et littératures, l’histoire de l’art, la sociologie, entre autres) et à rassembler un maximum de doctorants afin qu’ils puissent présenter leurs travaux devant des chercheurs expérimentés, parmi lesquels Matthieu Letourneux, maître de conférences à l’Université de Paris Ouest Nanterre La Défense et spécialiste de la question de la transmédialité.

Scindée en quatre panels, cette première journée d’étude d’Intersections se voulait à la fois homogène et propice au débat, en proposant des interventions allant de l’histoire de la sérialité transmédiatique à l’étude de l’écriture multimédia, en passant par des « case studies » dans les domaines de la bande dessinée, du roman graphique, du théâtre et de l’art contemporain, ainsi que des manuels d’écriture créative. Enfin, cette journée était bilingue (anglais-français), ce qui a encore un peu plus ouvert sa perspective, à l’intersection de différentes disciplines de recherche, pour tenter de mieux comprendre un phénomène qui certainement reflète une réalité de plus en plus séquencée et sérialisée par la masse de médias qui déchiffrent notre monde.