Une partie du Liège Game Lab a eu la chance de sillonner les rues d’Osaka et de Kyoto au Japon, dans le cadre d’une rencontre organisée avec le Ritsumeikan Center for Game Studies (RCGS) par Hiroshi Yoshida (Professeur au RCGS) et Fanny Barnabé (membre du LGL actuellement en post-doc sur place). Retour en « bullet points » et en photos sur une semaine intense, du 4 au 10 juin 2018.

Lundi

  • Visite d’une salle d’arcade et d’une salle de Pachinko
  • Acclimatation

Mardi

  • Tourisme : visite du sanctuaire Fushimi Inari-taisha

  • Acquisitions pour notre tout nouveau « Fonds du Jeu vidéo Amateur » : une SNES japonaise, différents jeux dont « RPG Maker Super Dante »

  • Entretien à Kyoto avec Victor Moisan – Journaliste spécialisé JV publiant notamment chez GameKult, et Thomas Olsson – développeur de jeu vidéo indépendant.
    • Thèmes abordés : le dōjin game et ses liens avec le dōjinshi, l’amateurisme en francophonie, les méthodes d’enquête dans la presse jv, le registre “fan” de la presse spécialisée jv japonaise, la critique culturelle jv et ses liens avec la critique cinématographique.

Mercredi

  • Tourisme : visite du Chateau de Nijō

  • Entretien à Osaka avec un développeur de « dōjin games » (une catégorie proche du « jeu vidéo amateur » comme étudié par Pierre-Yves Hurel) – entretien anonymisé.
    • Thèmes abordés : dōjin games, RPG Maker, le Comiket, différences culturelles Francophonie/Japon concernant l’amateurisme ou la distinction auteur/public, rapports et similarités entre « détournement » et « nijisōsaku« .
  • Entretien à Osaka avec Rinaldo Wirz – artiste suisse et expatrié qui travaille dans le JV à la fois en tant que graphiste pour des sous-traitants de jeux à gros budget et pour son propre studio Momo-π.
    • Thèmes abordés : rapports avec la presse de jeu vidéo, différences amateurs/indés/dōjins, conditions de travail dans les grosses entreprises.

Jeudi

  • Fieldwork mené par Hiroshi Yoshida et Yasuo Kawasaki dans les Game Centers à Osaka : visites de boutiques de revente de jeux, de salles d’arcades anciennes, nouvelles, liées à une marque ou non, test de machines, etc.

  • Acquisitions d’un corpus de paratextes vidéoludiques (guidebooks)
  • Acquisitions pour le Fonds du JVA, dont différents exemplaires de RPG Maker (PS1, PS2, GBA), de jeux « Tōhō Project » (un jeu dōjin devenu extrêmement populaire) et un Family Basic (permettant de créer des jeux en BASIC sur NES).

 

Vendredi

  • Entretien avec Taku Katsuragawa – Président du Club de Création de Jeux de l’Université Ritsumeikan.
    • Thèmes abordés : Comiket, développement de jeux amateurs, fonctionnement des « cercles » ou « clubs » de création.
  •  Liège Game Lab x RCGS Joint Research Jam (lien)
    • Séminaire de rencontre avec le RCGS : présentation des recherches de chaque membre. Découverte d’importants travaux concernant l’archivage de jeu, les serious games, l’IA, le mediamix chinois, la gamification, etc.

Samedi

  • Terrain au « DOUJIN GAME.fes10 », un festival de jeux dōjin et indépendants. Rencontre d’informateurs, visite des lieux et observation.

  • Dernière acquisition pour le Fonds du JVA : un kit DIY pour bricoler sa propre Famicom.
  • Teambuilding.