LiègeCraft

Un jeu vidéo, Minecraft. Un espace public, la ville de Liège. Et entre les deux, un projet de médiation culturelle.

Le projet

Le projet LiègeCraft vise à engager un dialogue entre les citoyens, les associations et les institutions publiques sur l’espace public et sur son aménagement, à travers des ateliers créatifs de médiation culturelle utilisant comme support le jeu vidéo « Minecraft ». L’objectif principal du projet est de favoriser le développement d’une communauté participative, sensibilisée aux projets liés à l’urbanisme et au patrimoine.

Le projet s’articule principalement autour de deux types d’animations. Lors des « Craft-à-thon » de quelques jours, des groupes sont amenés à reconstituer un quartier de Liège dans un serveur local de Minecraft et à réfléchir à la représentation, à l’histoire du quartier, à la politique urbanistique et au vivre-ensemble. Ensuite, la mise sur pied d’un « club LiègeCraft » mensuel sera l’occasion de développer des projets sur le long cours.

Les porteurs du projet sont Björn-Olav Dozo, premier logisticien de recherche à l’ULiège, Pierre-Yves Hurel, doctorant et assistant au département Médias, Culture et Communication et Nicolas Castelain, animateur et coordinateur au Digital Lab. Alexis Messina et Maxime Godfirnon, étudiants en Master à l’ULiège et auxiliaires de recherche au LGL, participent à la préparation et à l’animation des Craft-à-thon. Hamza Bashandi, doctorant en architecture à l’ULiège, estégalement  associé au projet.

Implication du Liège Game Lab

Ce projet représente l’occasion de créer des passerelles entre la recherche universitaire, le milieu associatif et plus globalement la Cité. Le Liège Game Lab entend apporter au projet son expertise en termes d’utilisation du jeu vidéo en tant que support au traitement de problématiques sociales et politiques. Il participe à l’élaboration des dispositifs d’animations mis en place et à la production d’un discours réflexif sur les activités menées.

Agenda

LiègeCraft est un projet pensé sur le long cours, ses activités sont donc disséminés sur plusieurs années :

Activités passées :

– 22 mars 2018 : Rencontre avec l’équipe de Rennescraft.

– 2 et 3 août 2018 : Atelier-séminaire en interne au LGL : première approche des outils techniques, reconstitution de bâtiments de la place du 20 août, réflexion sur les techniques d’animation.

A venir :

– 27 octobre 2018 Atelier  l’après-midi au cré@lab de la Province de Liège

– Les 29/30/31 octobre 2018 : ateliers au Digital Lab.
Ces deux ateliers sont deux variantes d’une formule que l’on souhaite tester : le public (adolescents) est invité à créer sa propre version d’un bâtiment important de la Ville de Liège dans Minecraft. Ils seront donc amenés à prendre connaissance de diverses façon dont ce monument a été représenté (photos, plans, textes, dessins, etc.) et à réaliser leur propre version dans le jeu. Les individus ou groupes de créateurs présenteront ensuite leur vision (pensée comme réaliste, fantasmée, ou critique ?) du bâtiment aux autres membres du groupe et de le mettre en discussion. Les différentes versions du bâtiment seront ensuite imprimées en 3D, venant ainsi compléter le travail de médiation sur les formes de représentations possibles de la ville.

– Début 2019 : Une table-ronde tous publics sera organisée et intégrée au cycle de conférences du LGL sur le jeu vidéo. Il s’agira de faire un premier bilan d’étape des premières expériences du projet.