About Geoffrey Grandjean

This author has not yet filled in any details.
So far Geoffrey Grandjean has created 82 blog entries.

Génocide des Araméens et des Grecs pontiques

Le 7 mai 2015, Georges Dallemagne (cdH) et consorts ont déposé une proposition de résolution visant à étendre aux Araméens (Syriaques, Chaldéens et Assyriens) et aux Grecs pontiques la reconnaissance du génocide des Arméniens de Turquie de 1915.

La reconnaissance de tels génocides par un État comme la Belgique pose des questions intéressantes en termes de science politique.

Pour alimenter le débat :

Grandjean Geoffrey, « ‘L’exigence de mémoire’ à l’épreuve de la diversité », in Foblets Marie-Claire et Schreiber Jean-Philippe (dir.), Regards croisés sur les assises de l’interculturalité, Bruxelles, Larcier, 2013, pp. 405-410.

Grandjean Geoffrey, « 

10 mai 2015|Génocide|0 Comments

Colloque – Mémoire(s) et identité(s)

Mémoire(s) et identité(s)Le vendredi 8 mai 2015, un colloque international interdisciplinaire se tiendra à la Cité Miroir autour de la thématique suivante : « Mémoire(s) et identité(s) : quand le passé bouscule le présent ».

Ce colloque est un partenariat entre le Centre d’études « Démocratie » et les Territoires de la mémoire.

Présentation

La mémoire remplit un rôle fondamental dans l’édification et la permanence d’une société ; elle contribue, de façon essentielle, à faire de celle-ci une entité cohérente, fondée sur des valeurs, des  normes et des imaginaires communs auxquels tout […]

La réhabilitation des figures historiques

RichardIIICe jeudi 26 mars 2015, l’émission « Forum de Midi » sur La Première était consacrée aux funérailles de Richard III. Ce fut l’occasion de revenir sur les processus mémoriels de réhabilitation des figures historiques.

Écouter le podcast ici.

Avec Didier Delafontaine, journaliste RTBF, Geoffrey Grandjean, politologue à l’ULg et Quentin Verreycken, historien médiéviste à l’Univesité Saint-Louis et à l’UCL.

27 mars 2015|Média|0 Comments

Autorités publiques et commémorations

RFDLL’année 2014 a vu la concrétisation d’une pluralité d’initiatives commémoratives à l’occasion du centenaire du commencement de la Première Guerre mondiale. On ne dénombre pas encore les expositions, sons et lumières, conférences, sites internet, entre autres réalisés dans le cadre de ces commémorations. À cette occasion se côtoient une multitude d’acteurs, mais une catégorie particulière se démarque toutefois : les autorités publiques.

 Historiquement, les autorités publiques font figure de responsables de l’organisation de commémorations. Au travers des différents buts qu’elles peuvent fixer aux commémorations, les autorités publiques visent en définitive à conserver, voire accroître, leur […]

Passeurs de mémoire

RadioJudaicaLe 26 janvier 2015, l’émission « Passeurs de mémoire » (Radio Judaïca) était consacrée à la transmission de la mémoire du génocide des Juifs auprès des jeunes en Belgique.

L’émission a notamment permis de présenter l’ouvrage Les jeunes et le génocide des Juifs, tout en interrogeant longuement les voyages dits « mémoriels » sur les anciens sites nazis de concentration et d’extermination.

Retrouvez le podcast de l’émission ici.

21 février 2015|Génocide|0 Comments

Les commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale

les-commemorations-du-centenaire-de-la-premiere-guerre-mondialeUn Courrier hebdomadaire du CRISP sur les commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale vient de paraître. À découvrir !

En Belgique, les commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale constituent un événement mémoriel d’une ampleur sans précédent. Elles s’ancrent à tous les niveaux de pouvoir (communal, provincial, régional, communautaire, national, européen et international), ainsi que dans la sphère familiale. Elles concernent tant la recherche scientifique que la vulgarisation à destination du grand public et le « devoir de mémoire ». Elles prennent de multiples […]

10 février 2015|Première Guerre Mondiale|0 Comments

Belgium’s Diverging Memories

L’initiative Re-Bel vient de publier son 15e e-book, intitulé Belgium’s Diverging Memories. Is this so ? If so, why ? And is it a problem ? Dirigé par Bruno De Wever (UGent), cette publication rassemble les contributions de Maarten Van Ginderachter (UA), Ann Roekens et Axel Tixhon (UNamur), Nico Wouters (Cegesoma) et Laurence van Ypersele (UCLouvain). Le document est téléchargeable ici.

Résumés

Maarten Van Ginderachter, La Belgique: trop de passés, trop de mémoires ?

Même si les identités nationales constituent […]

8 février 2015|Lieu de mémoire, Patrimoine|0 Comments

Les études sur la mémoire comme sous-champ de la science politique francophone ?

Le 7 février 2015, dans le cadre du 6e Congrès des Associations francophones de science politique (Lausanne), se tiendra un panel sur le thème suivant : Les études sur la mémoire comme sous-champ de la science politique francophone ? Nous aurons l’occasion d’y présenter la contribution suivante : Quand science politique et droit dialoguent : quelle typologie des instruments mémoriels en fonction du degré de contrainte ?

11 janvier 2015|Etudes sur la mémoire|0 Comments

Rentrée académique

Pour la troisième année consécutive, le cours de Mémoire et politique reprend ce premier quadrimestre, dès ce jeudi 18 septembre (8h30). Les personnes intéressées sont invitées à consulter les engagements pédagogiques et les horaires de la Faculté de droit, de science politique et de criminologie. Bonne rentrée !

17 septembre 2014|cours|0 Comments

Le Mémorial interallié de Cointe à Liège

Un nouveau numéro des Carnets du Patrimoine vient de paraître, rédigé par Jacques Barlet, Olivier Hamal et Sébastien Mainil. Il porte sur le Mémorial interallié de Cointe à Liège qui sera mis à l’honneur ce 4 août 2014. Quatrième de couverture Résistant à l’invasion allemande en août 1914, Liège se voit décerner la Légion d’Honneur qui lui est remise par le Président de la République française Raymond Poincaré le 24 juillet 1919. La même année, l’architecte Paul Jaspar conçoit un projet de « Beffroi de la Victoire » de 90 m de haut à ériger à proximité de l’hôtel de ville et du Perron, symbole des libertés liégeoises, projet resté sans suite. Un Comité international sollicite l’appui des pays alliés pour ériger sur la colline de Cointe à Liège un monument à la gloire des soldats alliés.

1 août 2014|Lieu de mémoire|0 Comments