L’interaction entre la mémoire collective et l’érosion des États-nation

Il y a plusieurs semaines, est sorti un numéro spécial de la revue Memory studies consacré à « L’interaction entre la mémoire collective et l’érosion des États-nation – le cas paradigmatique de la Belgique ». L’objectif de cette publication interdisciplinaire est d’examiner l’érosion de l’État Belge comme une illustration de la manière dont les mémoires d’événements passés peuvent influencer les attitudes, les émotions, les représentations et les comportements actuels.

4 avril 2012|Amnistie, Collaboration, Colonisation, Seconde guerre mondiale|Commentaires fermés sur L’interaction entre la mémoire collective et l’érosion des États-nation

Les historiens et la mémoire

Suite à l’article publié dans la revue Aide-mémoire, Christoph Brüll, chargé de recherches au Fonds de la Recherche Scientifique – F.N.R.S. en histoire contemporaine à l’Université de Liège a répondu à nos questions portant sur la thématique des lois mémorielles.

29 mars 2011|Amnistie, Collaboration, Génocide, Justice, Média, Négationnisme, Seconde guerre mondiale|Commentaires fermés sur Les historiens et la mémoire

Questions à Alain Colignon

Cette semaine, Alain Colignon (CEGES) intervient sur la thématique de l’amnistie qui a régulièrement été évoquée durant ces vacances estivales. Il nous a fait le plaisir de répondre par écrit à notre sollicitation tout en précisant que sur l’Amnistie, vaste sujet et récurrent dans le contexte « belgo-flamand », il y aurait bien des choses à en dire. Le modeste avis qu’il nous donne est celui d’un citoyen et d’un historien.

Pour Alain Colignon, le retour sur la place publique du « problème » de l’Amnistie, en cette année 2010, est proprement absurde. Qu’est-ce qu’une « Amnistie » ?  C’est un acte POLITIQUE visant, au nom […]

26 août 2010|Amnistie, Réconciliation, Seconde guerre mondiale|Commentaires fermés sur Questions à Alain Colignon

Amnistie, oui mais…

Dans Le Soir du 2 juillet 2010, Hilde Kieboom, présidente de Sant’Egidio (mouvement chrétien venant en aide aux personnes démunies), lance un appel pour une amnistie à l’égard des collaborateurs condamnés au lendemain de la Seconde Guerre mondiale (1). Pour elle, il y a une causalité entre d’une part, « l’absence de l’une ou l’autre forme d’amnistie pour les collaborateurs après la Seconde Guerre mondiale et [le] sentiment d’injustice que la jurisprudence d’après-guerre a laissé » et d’autre part, le discours nationaliste flamand. Cette amnistie impliquerait deux choses. Les nationalistes flamands devraient d’abord reconnaître publiquement que les différentes formes de collaboration durant la Seconde Guerre mondiale étaient […]

19 juillet 2010|Amnistie, Réconciliation, Seconde guerre mondiale, Vivre ensemble|Commentaires fermés sur Amnistie, oui mais…