Mémoire et politique

Le cours vise à analyser les phénomènes politiques en lien avec les enjeux de mémoire. L’accent sera particulièrement mis sur la thématique de la concurrence mémorielle. Trois grandes parties articuleront ce cours :

  1. Définitions d’une série de concepts,
  2. Etudes de cas,
  3. Présentation par les étudiants d’exemples de mobilisation de la mémoire collective à des fins politiques.

  • Durée : 30h
  • Étudiants concernés : Master en sciences politiques
  • Langue du cours : Français
  • Acquis d’apprentissage (objectifs d’apprentissage) du cours : le cours permettra de mesurer l’importance des mobilisations mémorielles dans nos régimes démocratiques, d’en comprendre les raisons et de mieux cerner les conséquences des discours mobilisant le passé.
  • Prérequis et corequis / Modules de cours optionnels recommandés : une connaissance des modes de fonctionnement politiques et juridiques des systèmes démocratiques est un avantage.
  • Activités d’apprentissage prévues et méthodes d’enseignement : le cours sera composé de leçons ex cathedra, d’une ou deux conférence(s) donnée(s) par un orateur invité, et de présentations par les étudiants d’une note de recherche très courte (possibilité de valorisation sur cette plateforme)
Lectures obligatoires et notes de cours