En France, un programme de recherche transdisciplinaire visant à l’étude de la mémoire du 13 novembre 2016 (jour où eurent lieu simultanément, à Paris, plusieurs attentats-suicides), est en phase de lancement.

Mille personnes seront interrogées au cours de cette étude recourant à plusieurs disciplines – sociologie, histoire, neuropsychologie, lexicologie, mathématique, droit. Seront ainsi explorées les mémoires individuelles et collectives de l’évènement, mais aussi leur évolution à travers le temps, le programme de recherche étant étalé sur dix années. Des entretiens filmés seront réalisés afin de recueillir les témoignages des individus. Parmi ceux-ci lesquels certains seront soumis à des examens neuropsychologiques et à des IRM, afin notamment d’étudier le stress posttraumatique auquel ils peuvent être sujet.

Vidéo de présentation du projet: Étudier la mémoire qui se construit.

Plus d’information sur le site du CNRS français : https://lejournal.cnrs.fr/articles/quelle-sera-la-memoire-du-13-novembre

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInGoogle+Email to someonePrint this page