La myopathie atypique des équidés est une maladie extrêmement sévère qui affecte les chevaux au pré.
La cause de cette infection est, à ce jour, attribuée à l’action d’une toxine, l’hypoglycine A,
contenue dans les graines de certains érables.