Former les gestionnaires de demain en matière de stratégie durable et les sensibiliser aux enjeux de la ville intelligente : C’est là l’objectif principal du cours en Sustainability and Smart Territories organisé par le Smart City Institute (SCI).

Destiné aux étudiants de 2ème master à HEC Liège, ce cours constitue l’une des plus anciennes missions du Smart City Institute, puisqu’il s’inscrit dans la continuité d’un séminaire déjà organisé depuis 2010 par le SCI au sein d’HEC Liège, l’école de gestion de l’Université de Liège : Ce sont aujourd’hui près de 3.000 étudiants formés et plus de 15 projets villes qui ont été développés durant ce cours (chiffres 2020).

Une approche orientée territoire

L’objectif de ce cours en « Sustainability and Smart Territories », comme son nom l’indique, est de fournir aux étudiants une meilleure compréhension de la notion de management stratégique, dans un contexte de durabilité et plus précisément, dans le contexte particulier des villes et territoires intelligents. Il sensibilise donc les étudiants à l’importance croissante de considérer les aspects économiques, mais aussi sociaux et environnementaux, dans la gestion stratégique des villes et des écosystèmes territoriaux spécifiques (y compris les gouvernements, les entreprises, les centres de recherche et les citoyens).

Un mix entre théorie et cas pratiques

Si la formule a évolué au cours des années, le cours a toutefois toujours proposé la même pédagogie : Il comporte d’une part un volet plus « théorique », composé de conférences académiques ( thématiques : stratégie, développement durable et enjeux des Smart Cities /Smart Territories), de conférences et table ronde avec des experts (retours d’expériences), ainsi que des lectures en lien avec le cours;

Et d’autre part un volet « pratique » sous forme de travaux de groupes et séances de coaching. Études de cas, projets de start-ups, proposition de solutions concrètes pour les villes wallonnes, … les étudiants sont amenés chaque année à développer des solutions innovantes et originales, dans le but d’apporter leur contribution à la dynamique « smart city » en cours sur le territoire wallon.

Ces projets sont d’ailleurs proposés par plusieurs villes et communes wallonnes elles-mêmes, et répondent donc à des problématiques réelles rencontrées par celles-ci. Ces projets permettent aux étudiants d’explorer des enjeux-clés très variés, tels que :

  • la mobilité douce,
  • les plateformes de données en temps réel,
  •  la communication citoyenne,
  • la mesure de qualité de l’air,
  • le coworking,
  •  la sécurité,
  • la gestion énergétique,
  • la stimulation de la créativité,
  • ou encore la gouvernance participative.

Au total, ce sont près de 12 communes wallonnes qui ont déjà contribué à cette dynamique !

Dans le cadre de l’édition 2020-2021, qui se déroulera du 24 septembre au 29 octobre 2020, les étudiants seront amenés à travailler sur des projets axés sur la mobilité. Vous êtes une commune wallonne et avez un projet en cours en la matière ? Soumettez le à nos étudiants ! Contact – Charlotte Ferrara : eb.eg1604095803eilu@1604095803ararr1604095803ef.c1604095803

Objectifs et plus-value

Cette méthodologie originale offre de multiples avantages, non seulement aux étudiants, mais aussi aux communes qui contribuent au programme :

Il permet aux étudiants :

  • De prendre conscience des réalités de terrain en termes de management stratégique au sein des communes
  • De prendre conscience des enjeux de la Smart City, appliqué au territoire wallon et leur impact sur les secteurs publics et privés
  • De travailler sur des projets réels, concrets et d’échanger avec les acteurs de terrain et chargés de projet

« Il est aujourd’hui essentiel, à nos yeux, de sensibiliser les professionnels de demain à ces thématiques afin qu’ils soient les vecteurs du changement entrepris par les villes et les entreprises pour devenir plus durables. » Nathalie Crutzen, Directrice Académique du Smart City Institute

Pour les villes et communes participantes, cette collaboration :

  • Permet de confronter le projet existant aux idées d’un public jeune, et d’aborder la problématique sous un angle différent. Il peut apporter de nouvelles sources d’inspiration
  • Leur permet de rencontrer d’autres villes ou communes et d’échanger à propos des initiatives lancées sur leurs territoires respectifs

A propos des projets développés

A travers toute une série d’articles, le SCI vous propose de redécouvrir les thématiques abordées et les projets développés lors des dernières éditions de ce cours en Sustainability and Smart Territories :

Autres missions d’enseignement au SCI

Dans une réelle volonté d’internationalisation, l’Institut est également impliqué, via le professeur Nathalie Crutzen, dans une série de formations et de réseaux académiques liés aux problématiques des stratégies durables et des villes intelligentes. Des collaborations étroites existent avec d’autres centres universitaires en Europe (Allemagne, France, Grande-Bretagne, Italie, Pays-Bas…), en Amérique du Nord (Canada, USA), en Australie et en Asie.

Par ailleurs, une série de stages, de travaux de fin d’étude et de mémoires-projets (portés par des étudiants de HEC Liège) sont proposés aux acteurs des villes intelligentes et supervisés par l’institut.