Dans le cadre de son séminaire annuel, le Smart City Institute offre l’opportunité à plusieurs groupes d’étudiants de 2ème Master à HEC Liège de travailler sur des cas concrets proposés, cette année, par plusieurs villes wallonnes elles-mêmes.

Jusqu’au 7 décembre, ces étudiants seront coachés par le SCI, mais auront surtout la chance de rencontrer et de travailler directement avec les Smart City Managers ou professionnels en charge des projets Smart City de ces différentes villes. L’objectif : aboutir à un projet avec un réel potentiel d’implémentation.

A l’issue de ce séminaire, ils présenteront leurs projets lors de la Cérémonie de Clôture devant un jury de professionnels, avec, pour les plus aboutis d’entre eux, un prix à la clé !

Cérémonie de clôture – Infos et inscriptions 

Focus sur les 6 projets qui seront présentés au public le 7 décembre prochain, et plus précisément sur la problématique de départ proposées par les villes :

MARCHE – Dynamisation commerciale

Afin de permettre aux commerçants de la ville de Marche de s’inscrire dans une nouvelle dynamique commerciale, le site cap.marche.be a été créé il y a plus d’un an. Ce travail collectif est le fruit de différentes parties prenantes telles que la ville de Marche, l’ASBL Cap sur Marche et la communauté de commerçants. Cette vitrine digitale répertorie les professions libérales et les commerçants marchois, avec pour finalité de devenir, dans un futur proche, une plateforme d’e-commerce.

Aujourd’hui, dans sa stratégie de développement, le site souhaite se doter de nouvelles fonctionnalités de gestion dont notamment la création d’un CRM partagé (dispositif pour gérer et optimiser la relation client). C’est pourquoi, afin d’aider la ville de Marche dans sa réflexion, les étudiants devront dans un premier temps étudier l’intérêt d’offrir aux commerçants la possibilité d’utiliser un outil de gestion de la relation client (CRM). Dans un second temps, ils devront également étudier les possibilités existantes en sondant les commerçants et analyser la solution optimale qui pourrait être développée pour renforcer la plateforme cap.marche.be.

LIÈGE – Vers une gouvernance participative

Dans la continuité du processus participatif « Réinventons Liège » qui a permis aux citoyens durant plusieurs semaines d’émettre des idées pour faire de Liège une ville plus durable, inclusive, connectée, collaborative, la Ville de Liège s’interroge maintenant sur la façon de mettre en place une nouvelle forme de gouvernance participative.

L’objectif pour les étudiants de notre séminaire est donc de poser les bases qui permettront à la ville de passer de la gouvernance consultative mise en place dans le cadre de « Réinventons Liège » à une gouvernance participative. Dans ce cadre, ils devront réfléchir aux services qui pourraient être intégrés à une plateforme participative en ligne et imaginer les étapes de sa mise en place.

HERSTAL – Projet 1 – Smart mobility et stationnement intelligent

Le stationnement et l’accès au centre-ville représentent des défis majeurs pour la ville d’Herstal. Dans un but d’amélioration continue, ses acteurs stratégiques ambitionnent de développer des outils de collecte des données et de partage instantané des flux routiers. L’analyse de la smart mobilité et du stationnement propose des solutions adaptées pour renforcer la mobilité douce sur les axes stratégiques du centre-ville ainsi que l’inclusion de la nouvelle gare d’Herstal.

Dans cette optique, ce travail développe une proposition globale d’automatisation du contrôle du disque bleu à travers la mise en place d’un système intégré (caméras, capteurs, communication des places libres, panneaux interactifs, application mobile). Cette proposition s’inscrit comme une action commune engageant l’ensemble des acteurs d’Herstal dans une démarche smart d’amélioration durable de la qualité de vie, de la qualité de l’air et du commerce de proximité. Un intérêt particulier est accordé à l’identification du retour sur investissement de la réduction du coût de la non-mobilité et de la pollution dans la ville d’Herstal.

HERSTAL – Projet 2 – Communication Citoyenne

La ville d’Herstal veut également aller plus loin dans sa stratégie de communication avec le citoyen et les personnes de passage sur son territoire. Actuellement, certains outils sont utilisés – Facebook, presse papier, newsletter…-. Mais la ville voudrait se tourner vers des solutions « smart » adaptées à ses réalités socio-économiques et territoriales. Dès lors, les étudiants auront pour mission d’identifier les canaux de communications adéquats afin de toucher la population locale et les usagers de la ville.

BEP (Bureau Economique de la Province de Namur) – Big Data et Capteurs

Comment valoriser et profiter de la tournée des camions de collecte ? Aujourd’hui, les camions poubelles passent deux fois par jour aux mêmes endroits dans le centre de Namur. Exploiter cette opportunité pourrait permettre à la ville de récolter certains types de données utiles (relevé des compteurs d’eau, pollution,…),grâce à des capteurs placés sur ces camions.

Les questions qui se posent sont les suivantes : Quelles données seraient les plus utiles à collecter ? Quels outils seraient les plus adaptés pour exploiter ces données ? Les étudiants devront notamment réaliser un benchmark de ce qui se fait dans d’autres villes (belges et étrangères) et faire différentes propositions adaptées à la ville de Namur.

MONS – Revitalisation commerciale et indicateurs

Dynamisation de l’axe commercial du centre ville: comment revitaliser le commerce montois et principalement celui de l’Intra-Muros ? En lien avec les politiques actuelles, englobant notamment la création d’une « maternité commerciale », quels projets Smart peuvent être mis en place afin de dynamiser le commerce dans le centre ville ?

Dans les prochains mois, la ville de Mons mettra à disposition des « candidats commerçants » une série de cellules du centre-ville. En plus de ces surfaces commerciales, la ville estime qu’il est primordial d’offrir, avant et pendant l’exploitation, une série d’indicateurs pertinents aux commerçants. Sur base de ces outils, la ville pourra déterminer des zones stratégiques d’implantation par type de commerce, mesurer le passage des clients ou encore les achats effectués, dans le but d’évaluer au jour le jour l’état de santé et l’évolution de l’artère commerciale visée.

REMISE DE PRIX ET CÉRÉMONIE DE CLÔTURE

Venez assister à la présentation des solutions concrètes qui auront été développées par les étudiants de 2ème Master à HEC Liège et découvrez les lauréats de l’édition 2017-2018 ce 7 décembre !

> Retrouvez ici toutes les informations à propos de cette soirée et les modalités d’inscriptions